LES ALLERGIES CHEZ LES CHEVAUX

Bien que possible, les allergies alimentaires chez les chevaux sont rarement diagnostiqués. Les chevaux n’en demeurent  pas moins des animaux sensibles qui peuvent être vulnérables à certains allergènes pouvant causer des réactions inflammatoires au niveau du système  respiratoire,  digestif ou tégumentaire (peau). Le tableau suivant présente quelques symptômes d’allergies ou d’intolérances couramment rencontrés, leurs causes possibles ainsi que des pistes de solutions  à des fins de discussions avec votre vétérinaire.

Symptômes courants : Respiratoire

Cheval tousse ou respire plus difficilement

Causes possibles

  1. Présence de poussière ou de moisissures dans le foin
  2. Présence de poussière ou de particules fines dans la litière
  3. Surplus d’ammoniac dans l’air
  4. Pesticides étendues à proximité

Pistes de solution (à discuter avec votre vétérinaire)

1. Se procurer un foin exempt de poussière/moisissure;

  • Mouiller le foin avant de le servir;
  • Traiter le foin à la vapeur avant de le servir;
  • Servir la fibre sous une autre forme en utilisant un substitut de foin tel que l’Écono-Foin;
  • Mettre le cheval au pâturage

2. Opter pour une litière tamisée de qualité, contenant moins de particules fines;

  • Opter pour une litière alternative telle que la mousse de tourbe ou le papier journal;
  • Mettre le cheval au pâturage.

3. Nettoyer les box quotidiennement;

  • Utiliser un absorbant d’urine tel que l’Aquasorbe;
  • Installer un système de ventilation efficace;
  • Mettre le cheval au pâturage.

4- Discuter avec l’agriculteur pour connaître les moments où il devra étendre des pesticides;

  • Garder les chevaux à l’intérieur à ce moment-là.

Symptômes courants : Digestif

Diarrhée, crottins mous (style «bouse» de vache) ou liquide suivant la déjection des crottins

Note : Plusieurs maladies ou conditions médicales graves peuvent causer des diarrhées chez le cheval. Toujours se référer rapidement à un vétérinaire pour éviter toutes détériorations de la santé du cheval.

Causes possibles

  1. Allergie ou intolérance à un ingrédient/aliment (rare)
  2. Parasitisme
  3. Débalancement osmotique (eau vs sel)

Pistes de solution (à discuter avec votre vétérinaire)

1. Retirer de l’alimentation le ou les ingrédients/ aliments soupçonnés d’être en cause;

  • Si les symptômes disparaissent, réintroduire un seul ingrédient à la fois pour identifier celui qui était en cause et le pouvoir le retirer définitivement de la diète du cheval;
  • Se référer à un expert-conseil La Coop pour connaître les ingrédients alternatifs à utiliser pour remplacer l’aliment en question;
  • Introduire dans la diète des levures microencapsulées et des probiotiques pour chevaux afin d’aider à réensemencer et stabiliser la flore intestinale.

2. Consulter un vétérinaire pour mettre sur pieds un programme de vermifugation efficace;

  • Une coprologie (analyse laboratoire des crottins) peut être un outil efficace pour identifier les parasites intestinaux en cause;
  • Nettoyer régulièrement les paddocks et les pâturages des chevaux pour éviter toutes contaminations croisées;
  • Nettoyer régulièrement les abreuvoirs, bac d’eau et les chaudières utilisés pour abreuver et nourrir les chevaux;
  • Empêcher les chevaux de s’abreuver à un point d’eau stagnante.

3. Donner accès en tout temps à de l’eau fraîche et propre à volonté ainsi qu’à un bloc de sel blanc.

Symptômes courants : Dermique

Apparition d’urticaire (gonflements ou «bosses») avec ou sans prurit ou le cheval se gratte sans arrêt

Causes possibles

  1. Réaction aux piqures et aux morsures d’insectes
  2. Allergie à un produit topique (shampoing, conditionneur…) utilisé
  3. Pesticides étendues à proximité
  4. Allergie ou intolérance à un ingrédient/aliment (rare)

Pistes de solution (à discuter avec votre vétérinaire)

1.

  • Éliminer les points d’eau stagnante dans l’environnement du cheval;
  • Utiliser des insecticides topiques spécialisés pour les chevaux (suivre le mode d’emploi);
  • Mettre un masque «moustiquaire» au cheval;
  • Gérer les fumiers pour contrôler le nombre de mouches et d’insectes dans l’écurie;
  • Sortir les chevaux à des moments où les insectes sont en moins grand nombre;
  • Dans certains cas, garder les chevaux à l’intérieur.

2. Cesser l’emploi du produit soupçonné d’être en cause et évaluer le résultat.

3. Se référer au point 4

4. Se référer au point 5

Cheval se gratte les fesses fréquemment

Causes possibles

  1.  Parasitisme

Pistes de solution (à discuter avec votre vétérinaire)

1. Se référer au point 6

**

Dans tous les cas, éviter l’«auto-diagnostique»
et suivre les recommandations du vétérinaire
quant aux traitements recommandés.