L’importance du sel

Le sodium (Na) et le chlore (Cl) sont deux minéraux majeurs essentiels, en plus notamment du phosphore et du calcium. Leur source la plus commune est le sel (NaCl).

Le rôle du sel

Ces minéraux jouent des rôles clés dans l’organisme du cheval. Ils participent entre autre aux contractions musculaires, à l’équilibre des électrolytes et à la balance acide-base des cellules, à la production laitière et à la sécrétion de salive qui est essentielle pour une digestion efficace. De plus, le sel stimule directement la consommation d’eau et contribue donc à l’hydratation du cheval.

Évaluer les besoins

Les besoins en sodium et en chlore croissent considérablement avec l’augmentation de l’intensité et de la fréquence de l’entraînement du cheval puisqu’une partie est perdue par la transpiration. C’est aussi le cas du potassium et du magnésium. 

Le type d’aliments servi au cheval, son âge et l’environnement dans lequel il vit sont d’autres facteurs pouvant influencer ses besoins en sel. Heureusement, tout comme nous, les chevaux ont un goût naturel pour tout ce qui est salé (et sucré!).

Le sel peut être servi de diverses façons, sous forme texture ou en bloc.