Vrai ou faux : certains aliments sont plus susceptibles de faire étouffer mon cheval

Faux, l’étouffement n'est pas lié à ce qu'il y a de l'alimentation, explique Josie Coverdale, Ph.D., professeur de nutrition équine à l'Université Texas A & M, mais plutôt à la vitesse à laquelle le cheval le consomme.

Techniquement, un cheval peut s'étouffer avec de la pulpe de betterave trempée, des cubes de luzerne, une moulée riche en fibres, des aliments pour chevaux âgés ou des carottes. Bref un cheval peut s’étouffer avec presque n'importe quoi s'il mange trop vite.

Plusieurs trucs peuvent être mis en place pour ralentir la consommation de moulées/suppléments : s’assurer d’avoir un environnement calme et éviter la compétition avec les pairs, servir du foin avant les repas de moulées/suppléments pour s’assurer que le cheval n’est pas affamé ou encore mettre une grosse roche ronde dans la mangeoire pour rendre l’accès à la moulée/supplément plus difficile.

Il est recommandé de mouiller les aliments (moulées, suppléments, autres) servis aux chevaux qui mangent trop vite, qui ne prennent pas le temps de bien mâcher ou qui n’arrivent plus à bien mâcher (problèmes dentaires). Il est aussi recommandé de s’assurer qu’ils ont accès à un point d’eau propre et tempéré et qu’ils en boivent suffisamment.