Vrai ou faux : Il ne faut pas laisser un cheval boire lorsqu’il a travaillé fort et qu’il a eu chaud

Faux, il est vital que tout cheval effectuant un exercice intense dans des conditions chaudes ait accès à l'eau aussi souvent que possible. C'est le moyen le plus rapide et le meilleur pour reconstituer les liquides et les électrolytes perdus dans la sueur. Le fait d’attendre que le cheval refroidisse pourrait empirer la déshydratation.

L’eau permettra, bien sûr, au cheval de se réhydrater, mais elle permettra aussi au cheval de réguler sa température, de rétablir son équilibre hydrique, d’évacuer de l’acide lactique et de mieux récupérer.

La période de refroidissement (marche) est aussi importante puisque cela permet à la fréquence cardiaque, à la fréquence respiratoire et à la température corporelle de revenir progressivement à la normale et maintient les muscles en mouvement pour éliminer l'acide lactique qui s'accumule pendant un exercice très intense.