Vrai ou faux : les chevaux ont une « sagesse nutritionnelle » et vont consommer des nutriments pour répondre à leurs besoins

Faux, le seul nutriment pour lequel le cheval (dans la majorité des cas) peut ressentir le besoin de consommer plus ou moins d’un aliment/supplément est le sel. C’est pourquoi dans les suppléments à libre-choix comme le Pro-Bloc cheval la quantité de sel ajoutée est calculée afin de réguler la consommation de celui-ci à la quantité recommandée pour combler les besoins en vitamines et minéraux du cheval puisque celui-ci ne peut pas savoir s’il manque de sélénium ou de cuivre par exemple.